DECOUVRIR SAINT BARTH – LES LOISIRS

Beaucoup croient la connaitre, bien peu savent la situer. On sait que c’est une île quelque part sur l’Arc Antillais. On l’imagine urbaine, mondaine? Elle est authentique, secrète, décontractée. Un petit bout de nature, moins étendu et moins peuplé que nombre de villages de la campagne française, sans autres richesse que sa tranquillité, son ensoleillement, le trésor de sa réserve marine protégée et de ses paysages préservés.

LES PLAGES

Pureté des arcs de sable blanc ourlés d’une mer turquoise accueillante, richesse de la faune sous -marine abritée par les herbiers et les coraux, les plages de Saint Barth sont toutes différentes, avec une séduction et personnalité propres

14  plages magnifiques de sable blanc

Anse des Cayes La plage de l’Anse des Cayes est comme son nom l’indique, recouverte en grande partie par des coraux. C’est aussi l’une des plages préférées des surfeurs, car elle leur offre de magnifiques “rouleaux”.

Colombier Accessible uniquement par bateau ou par les sentiers pédestres de la Petite Anse ou de Colombier, la plage de Colombier vous offre l’un des plus beaux panoramas de l’île. Son eau turquoise et limpide est idéale pour le snorkeling.

Corossol Le sable brun de la plage de Corossol est si particulier, que c’est ce qui lui donne son charme. Cette baie abrite les traditionnelles “doris” (bateaux des pêcheurs) que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Flamands La plage des Flamands est la plus grande de l’île. Son sable est très fin et ses eaux peu agitées. Elle est très animée en période d’été, les étudiants de retour s’y retrouvent pour jouer au football et au volleyball.

Gouverneur La plage de Gouverneur ressemble à une carte postale, avec son sable blanc et ses eaux turquoises. Son paysage est unique, il parait que Monbars le pirate y a caché son trésor…

Grand Cul de Sac Lagon aux eaux limpides et peu profondes, berceau des petits poissons, la plage de Grand Cul de Sac est, sans conteste, le lieu idéal pour les activités nautiques.

Grand Fond La plage de Grand Fond, reste la plus mystérieuse des plages, la baignade est déconseillée à cause de nombreux rochers et de cayes qui sortent de l’eau. Une petite promenade sur les galets aux caresses du vent et se laisser bercer par le bruit des vagues, voilà une agréable façon de se ressourcer.

Lorient Les locaux l’appellent ” les petits bassins”. Il est vrai que la plage de Lorient se différencie des autres plages, avec un côté où l’eau est agréable pour nager en toute tranquillité, et de l’autre (les petits bassins), très appréciés des familles, car fermés par la barrière de corail, c’est une sécurité supplémentaire pour les enfants. Le surf est souvent pratiqué, les vagues du large offrent aux surfeurs une succession de “rouleaux” plus beaux les uns que les autres.

Marigot La plage de Marigot, un endroit où le temps s’est arrêté… Malgré le passage de nombreux cyclones, la cocoteraie y est toujours présente.

Petit Cul de Sac, La plage de Petit Cul de Sac est l’endroit où l’on se retrouve pour un pique-nique en famille.

Petite Anse La Petite Anse est une crique idéale pour la famille, l’eau y est peu profonde et outre son sable blanc, de part et d’autre de la plage, dans les rochers, se cache une vie sous marine des plus impressionnante.

Public Malgré son titre de zone industrielle, Public possède aussi sa plage, avec son école de voile. L’eau y est calme et agréable.

Saline Vous avez certainement entendu parler de la plage de Saline? Elle est, après la plage de Flamands, la plus grande de l’île. Loin de l’agitation et des regards, cette plage vous assure une parfaite tranquillité

Shell beach Des coquillages à première vue tous semblables, mais la surprise est telle, lorsque l’on trouve un coquillage de collection. Et de là naît une immense envie de chasse aux trésors. A qui ramènera le plus beau coquillage ! Cette plage est donc unique, loin du cliché ” plage de sable blanc”, elle vous ravira, de plus si vous êtes sur l’île pour la journée ou pour quelques heures, la plage se situe à 5 minutes du centre ville, avec la possibilité de se restaurer les pieds dans l’eau.

St Jean St Jean est, après Gustavia, le quartier le plus actif de l’île. Sa plage est séparée par l’hôtel Eden Rock. La première partie se trouve du côté de l’aéroport. Quoi de plus surprenant de voir atterrir ou décoller les avions ! Prudence malgré tout, respectez les consignes!
Les activités nautiques sont faciles d’accès également.
La deuxième partie de la baie se situe de l’autre côté de l’hôtel Eden Rock. Plage tranquille, très agréable pour nager ou y faire du snorkeling.

Toiny Amateur de surf à sensation forte, bienvenue sur la plage de Toiny. Malgré la baignade fortement déconseillée en raison de fort courant, le surf reste la principale activité de cette plage.

Et, bien sûr, une offre touristique d’excellence parmi les plus variées et les plus raffinées : villas, hôtels et spas, quelques-uns des meilleurs restaurants de cette partie du monde, tout l’éventail des loisirs et des sports nautiques, des rencontres de yachting prestigieuses, des événements culturels toute l’année, et l’irrésistible attrait du shopping…

RESTAURANTS

Véritable tête de pont de la gastronomie française sous les tropiques, Saint-Barthélemy offre à la gourmandise des résidents et visiteurs un large choix de restaurants de qualité. Toutes les traditions culinaires s’y télescopent en une alliance séduisante d’art de vivre à la française et de désinvolture caraïbe, mêlant les plaisirs d’une cuisine savante aux inspirations asiatiques ou européennes, d’une fusion food ludique bouleversant les conventions, ou simplement de la fraîcheur de la pêche du matin saisie au grill avec un filet de citron vert-pays…

LA DÉTENTE ET LE SHOPPING

Saint-Barthélemy a développé un véritable art de vivre qui conjugue harmonieusement l’exigence et l’insouciance. Les professionnels ont à coeur de satisfaire les désirs et les attentes de tous pour faire de chaque passage sur l’île une parenthèse de calme à l’écart du tumulte et des soucis. St-Barth est l’île idéale pour faire du shopping en toute sérénité. A Gustavia, les plus prestigieuses marques de luxe côtoient les boutiques de jeunes créateurs français aux collections idéales à porter sur l’île. Les boutiques de déco proposent des objets classiques, hétéroclites ou d’exception chinés aux quatre coins du monde. La plupart des boutiques sont installées à Saint-Jean et Gustavia et proposent des prix hors taxes intéressants.

ART ET CULTURE

La qualité des artistes, des conservateurs, des écrivains et des collectionneurs que l’île semble attirer est étonnante; beaucoup d’entre eux ont choisi de faire de St. Barth une résidence secondaire. Voici quelques-uns des artistes des plus mondialement célébrés qui ont choisi de travailler sur l’île : Jasper Johns, Cy Twombly, Ellsworth Kelly, Brice Marden, Donald Baechler et Francesco Clemente. Quelques-uns des plus grands collectionneurs d’art d’aujourd’hui viennent régulièrement à St. Barth, où beaucoup possèdent une villa. St. Barth est la seule île à pouvoir prétendre être une “île des Arts” grâce à la richesse et diversité culturelle sans égale qu’elle propose dans les Caraïbes.

ACTIVITES NAUTIQUES

On conçoit difficilement un voyage à Saint-Barthélemy sans sports nautiques. L’offre est large : plongée, jet ski, kayak, catamaran, surf, windsurf, kite surf…
Et pour les amateurs de confort, plusieurs sociétés de location de bateaux proposent une large gamme de propositions : bateaux à voile ou à moteur, avec ou sans skipper, pour un tour de l’île, une excursion, une croisière au coucher du soleil…
Enfin, les amateurs de pêche au gros seront comblés : chaque sortie présente 95% de chances de capturer une belle pièce, mahi-mahi, thon, wahoo ou marlin.

ACTIVITÉS TERRESTRES

Saint-Barthélemy offre un éventail de pratiques sportives : tennis, équitation, fitness et musculation… Bien représentés, les sports collectifs (football, rugby, basket-ball), les arts martiaux et le tir à l’arc sont réservés aux pratiquants réguliers inscrits à l’année, mais rien n’empêche un licencié d’un de ces sports de solliciter l’autorisation de participer à un entraînement. Quant au vélo, le relief de l’île en réserve la pratique aux amateurs chevronnés !

RÉSERVE MARINE

La Réserve Naturelle de Saint-Barthélemy a été créée pour assurer l’équilibre de la nature.
Travaillant en étroite collaboration avec la Collectivité, elle a pour principale mission la sensibilisation de la population, tout particulièrement celle des plus jeunes. C’est en effet dans les manifestations ou dans les écoles que les membres de la réserve observent le plus de réactions de leur part, par rapport à cet univers qui les entoure et qui parfois leur est inconnu. Le travail sur le terrain est aussi nécessaire pour lutter contre le braconnage et les atteintes directes sur l’environnement. C’est pour cela que l’observation est nécessaire pour voir l’évolution de toutes les espèces mais tout particulièrement pour continuer à protéger celles qui sont les plus vulnérables.
C’est ainsi que l’aide des nombreux bénévoles et des clubs nautiques permettent une meilleure évaluation et prise en charge des sites.

EVENEMENTS

Peu d’îles de la taille de Saint-Barthélemy peuvent s’enorgueillir d’une vie culturelle et sociale aussi riche et variée : festivals, rencontres nautiques et fêtes traditionnelles rythment l’année. En toute saison, l’année voit se succéder les rendez-vous artistiques de qualité, comme le désormais incontournable Festival de musique classique, le Festival du cinéma caribéen et le traditionnel carnaval, avec ses défilés ou « déboulés ». Côté sport, la voile est à l’honneur, avec trois grandes rencontres dans l’année qui rassemblent les plus beaux voiliers du monde : la New Year’s Eve Regatta, la Saint Barth Bucket et les Voiles de Saint-Barth. Sans oublier, tous les deux ans, l’arrivée de la désormais classique Transat AG2R. Initiative originale, une course à pied, la Gustavialoppet, perpétue le souvenir de la présence suédoise sur l’île. Enfin, hôtels et restaurants participent toute l’année à l’animation de l’île en organisant nombre d’événements musicaux et festifs qui concourent à entretenir une ambiance inimitable.

INFORMATIONS PRATIQUES

Petit morceau de France sous le soleil des Caraïbes, île volcanique au relief tourmenté et dépourvue de source d’eau potable, Saint Barthélemy séduit d’emblée par son charme irrésistible et ses contrastes marqués, mais réclame un peu pour se laisser complètement apprivoiser. Démarches officielles, bons usages et coutumes locales : découvrez ce qu’il faut savoir pour profiter pleinement de votre séjour.

Météo
Le climat est de type tropical maritime. La température de l’air ne varie qu’entre 27° en hiver et 30° en été (voire 32° en juillet et août). La température de la mer peut monter jusqu’à 29° en été. Saint Barthélemy ne connaît pas quatre saisons comme les régions tempérées, mais deux périodes que l’on appelle période de carême et période d’hivernage. La période de carême se situe entre le 1er décembre et le 30 mai, l’air est frais et les températures sont plus douces. La période d’hivernage du 1er juin au 30 novembre est plus chaude. Entre les deux, septembre et octobre constituent une période à risque pour les ouragans.

Langues
La langue officielle de Saint-Barthélemy est le français. L’anglais y est également parlé pour faciliter les échanges touristiques. Les langues traditionnelles sont toujours très usitées, le patois plus couramment entendu dans la partie « sous le vent » et le créole dans la partie « au vent » de l’île. Ces dialectes varient, tout comme l’accent, selon les quartiers. Malgré une période sous l’influence de la Suède, la langue suédoise n’a pas laissé de trace à Saint-Barthélemy.

Monnaie
Depuis 2002 Saint-Barthélemy a adopté l’Euro comme monnaie officielle, à l’instar du reste de l’Union européenne. Le dollar américain est très largement accepté.

Électricité
Sur Saint-Barthélemy, le voltage est de 220 volts et la fréquence de 60 Hz, contre 220V-50 Hz en France métrolopitaine et 110V- 60 Hz aux États-Unis. La plupart des hôtels et villas disposent de
transformateurs 220V–110V.

Eau
Saint-Barthélemy est une île sèche, sans source naturelle d’eau potable. L’eau courante de l’île provient de la désalinisation de l’eau de mer. Lors de ce processus qui consiste à séparer le sel de l’eau
de mer par évaporation, l’eau perd également l’ensemble de ses minéraux, ce qui la rend impropre à la consommation humaine. Elle est donc reminéralisée avant d’être transférée dans un grand réservoir en altitude, et redistribuée aux consommateurs par gravité.
La toute première usine de dessalement d’eau de mer est apparue sur l’île en 1972. Elle pouvait produire à l’époque jusqu’à 50 litres par jour. Depuis, l’île s’est considérablement développée et la demande en eau a augmenté parallèlement. En 2009, la production était de 4 300 m3/jour, mais l’eau reste un bien précieux à consommer intelligemment, sans gaspillage inutile et avec modération.
D’ailleurs, l’eau de pluie approvisionnait autrefois de grandes citernes publiques que l’on peut encore observer dans certains quartiers. Cette récolte de l’eau de pluie reste très largement mise en oeuvre dans les habitations mêmes récentes. Ces citernes privées, généralement disposées dans les fondations des maisons, fournissent une grande partie de la consommation des habitants.

Téléphone
Pour appeler Saint-Barthélemy :
• depuis la France : les dix chiffres du correspondant
• depuis le reste du monde : 00 + 590 + les dix chiffres du correspondant
Pour appeler depuis Saint-Barthélemy :
• France : le numéro à dix chiffres du correspondant ;
• États-Unis : 001 + le numéro du correspondant
• Europe : 00 + code pays + le numéro du correspondant
• Sint-Maarten : 001 + 721 + le numéro du correspondant

Ces informations vous ont été fournies par l’Office de Tourisme de St Barthélemy
Pour en savoir plus, n’hésitez pas à visiter leur site Internet SaintBarth-Tourisme.com